Le N’Ko, un alphabet ouest-africain

Comme le dit le proverbe mandika, « le toit de la case d’un village ne couvrira pas bien la case d’un autre village. » On peut dire la même chose de langues : l’écriture de l’une ne conviendra pas entièrement à l’autre. C’est ainsi que Souleymane Kanté créé l’alphabet N’Ko (ߒߞߏ - N'Ko) en 1949 pour convenir aux sons des langues mandingues — y compris le maninka, le dioula, le bambara, etc.

Graphisme abstrait de lettres N'Ko
ߒߞߏ ߛߓߍߛߎ߲ / Alphabet N’Ko de Cultures of West Africa

N’Ko, un alphabet africain

Ni les caractères latins ni ceux de l’arabe n’ont assez d’ampleur pour inclure toutes les nuances de la parole africaine. Les deux systèmes d’écriture manquent de symboles pour exprimer certains aspects de la phonologie, en particulier ses tonalités subtiles mais distinctes. Transcrites avec les systèmes étrangers, qui n’ont pas de façon adéquate de marquer les tons précis des voyelles, le sens des mots peut devenir confus :

  • Da peut vouloir dire « bouche » ou « porte », ou un type de feuille
  • Su peut être soit « la nuit » ou « un cadavre »
  • Bala est aussi bien un « xylophone » qu’un « proc-épic »
  • Moso kodo est « vieille femme », mais aussi « beau-frère (ou belle-sœur) ainé(e) »

Bien qu’il y ait eu auparavant d’autres essais pour créer une écriture africaine — Kpelle (v. 1935), Loma (v. 1930), Masaba (v. 1930), Mende Kikakui (v. 1920), Vai (v. 1830) —, la plupart ont été abandonnés en faveur des caractères latins peu commodes. Le succès de l’alphabet N’Ko est précisément le fait que c’est un alphabet, et non un syllabaire, ce qui lui donne une flexibilité, notamment dans la transcription de mots empruntés des langues européennes ou arabes, que les autres systèmes d’écriture n’ont pas.

Le N’Ko s’écrit de droite à gauche, ses lettres courant sur une ligne de support pour former des mots, à la manière de l’arabe. Souleymane Kanté a fait des sondages de villageois illettrés, leur demandant de dessiner des caractères sur le sol dans l’ordre qui leur semblait naturel. Il a conclu de cet exercice que l’écriture serait plus facile à propager si elle allait de droite à gauche.

Le nom de l’alphabet, N’Ko, est un mot commun à toutes les langues mandingues voulant dire « Je dis ». Les étudiants coraniques débutent souvent leur récitations avec le mot N’Ko. Le nom fait aussi référence à un discours historique de Soundiata Keita, l’empereur du Mali, à son armée en 1236 : « Vaillants soldats, tous ceux qui disent “N’ko”, c’est à vous que je m’adresse. »

Voyelles

Le N’Ko a sept lettres représentant un son de voyelle distinct.

Lettre N’Ko Tapée Audio Prononciation Unicode Decimal
ߊ - N'Ko letter a ߊ
/a/: Afrique U+07CA 1994
ߋ - N'Ko letter ee ߋ
/e/: Sénégal U+07CB 1995
ߌ - N'Ko letter i ߌ
/i/: Mali U+07CC 1996
ߍ - N'Ko letter e ߍ
/ɛ/: Falaise U+07CD 1997
ߎ - N'Ko letter u ߎ
/u/: Ségou U+07CE 1998
ߏ - N'Ko letter oo ߏ
/o/: Togo U+07CF 1999
ߐ - N'Ko letter o ߐ
/ɔ/: Sort U+07D0 2000

Tonalité

La marque de ton de voyelle est une caractéristique clef de l’alphabet N’Ko. Il y a quatre tons principaux qui décrivent la hauteur pour les voyelles courtes, et quatre tons secondaires qui sont utilisés lorsque la voyelle est longue et accentuée. La dernière marque indique la nasalisation de la voyelle, par exemple dans le nom du créateur de l’alphabet : Kanté.

Ton Voyelles marquées Prononciation
Ton Neutre ߊ ߋ ߌ ߍ ߎ ߏ ߐ - Short neutral tone N'Ko vowels
Pas de ton particulier
Ton haut court ߊ߫ ߋ߫ ߌ߫ ߍ߫ ߎ߫ ߏ߫ ߐ߫ - Short high tone N'Ko vowels
Ton haut
Tone bas court ߊ߬ ߋ߬ ߌ߬ ߍ߬ ߎ߬ ߏ߬ ߐ߬ - Short low tone N'Ko vowels
Ton bas
Ton ascendant court ߊ߭ ߋ߭ ߌ߭ ߍ߭ ߎ߭ ߏ߭ ߐ߭ - Short rising tone N'Ko vowels
Ton bas acendant jusqu’au neutre
Ton haut long ߊ߯ ߋ߯ ߌ߯ ߍ߯ ߎ߯ ߏ߯ ߐ߯ - Long high tone N'Ko vowels
Voyelle longue; ton haut
Ton bas long ߊ߰ ߋ߰ ߌ߰ ߍ߰ ߎ߰ ߏ߰ ߐ߰ - Long low tone N'Ko vowels
Voyelle longue; ton bas
Ton ascendant long ߊ߱ ߋ߱ ߌ߱ ߍ߱ ߎ߱ ߏ߱ ߐ߱ - Long rising tone N'Ko vowels
Voyelle longue; ton acendant
Ton descendant long ߊ߮ ߋ߮ ߌ߮ ߍ߮ ߎ߮ ߏ߮ ߐ߮ - Long descending tone N'Ko vowels
Voyelle longue; ton descendant
Nasalisation ߊ߲ ߋ߲ ߌ߲ ߍ߲ ߎ߲ ߏ߲ ߐ߲ - Nasalized tone N'Ko vowels
Voyelle nasalisée : an, én, in, ain, oun, on, ohn

Consonnes

19 consonnes complètent l’alphabet, plus un autre son qui n’est ni une consonne ni une voyelle, la nasale syllabique /n/. Il y a aussi deux consonnes « abstraites », décrites ci-dessous.

Lettre N’Ko Tapée Audio Prononciation Unicode Decimal
ߒ - N'Ko nasal syllabic n ߒ
//: N’
(Nasale syllabique)
U+07D2 2002
ߓ - N'Ko consonant ba ߓ
/ba/: Baobab U+07D3 2003
ߔ - N'Ko consonant pa ߔ
/pa/: Peul U+07D4 2004
ߕ - N'Ko consonant ta ߕ
/ta/: Tam-tam U+07D5 2005
ߖ - N'Ko consonant ja ߖ
/d͡ʒa/: Abidjan U+07D6 2006
ߗ - N'Ko consonant cha ߗ
/t͡ʃa/: Tchad U+07D7 2007
ߘ - N'Ko consonant da ߘ
/da/: Dakar U+07D8 2008
ߙ - N'Ko consonant ra ߙ
/ɾa/: Ramadan (r roulé) U+07D9 2009
ߚ - N'Ko consonant rra ߚ   /ɾɾa/: (r roulé long) U+07DA 2010
ߛ - N'Ko consonant sa ߛ
/sa/: Sahara U+07DB 2011
ߜ - N'Ko consonant ga ߜ
/ɡ͡ba/: Igbo U+07DC 2012
ߝ - N'Ko consonant fa ߝ
/fa/: Fête U+07DD 2013
ߞ - N'Ko consonant ka ߞ
/ka/: Kumasi U+07DE 2014
ߟ - N'Ko consonant la ߟ
/la/: Liberia U+07DF 2015
ߠ - N'Ko abstract consonant na woloso ߠ   Consonne abstraite U+07E0 2016
ߡ - N'Ko consonant ma ߡ
/ma/: Mandé U+07E1 2017
ߢ - N'Ko consonant nya ߢ
/ɲa/: Agneau U+07E2 2018
ߣ - N'Ko consonant na ߣ
/na/: Niger U+07E3 2019
ߤ - N'Ko consonant ha ߤ
/ha/: Sahel U+07E4 2020
ߥ - N'Ko consonant wa ߥ
/wa/: Wolof U+07E5 2021
ߦ - N'Ko consonant ya ߦ
/ja/: Yorouba U+07E6 2022
ߧ - N'Ko abstract consonant nya woloso ߧ   Consonne abstraite U+07E7 2023

Les deux consonnes « abstraites », ߧ - N'Ko abstract consonant nya woloso (nya woloso) et ߠ - N'Ko abstract consonant na woloso (na woloso) représentent la mutation d’une consonne précédée d’un ton nasal. ߟ - N'Ko consonant la devient ߠ - N'Ko abstract consonant na woloso et ߦ - N'Ko consonant ya devient ߧ - N'Ko abstract consonant nya woloso.

Par exemple : le mot (moi) est une combinaison des mots N’ (je) et (c’est). Vu que le son /la/ dans est précédé du /n/ nasal, /la/ devient silencieux et se transforme en na woloso.

ߒ + ߟߋ = ߒߠߋ (N' + Lé = Né; ou je + c'est = moi). Exemple de consonnes abstraites en N'Ko

Ponctuation

La plupart des signes de ponctuation sont identiques au latin, certaines sont refletées comme en arabe, et quelques unes sont propres au N’Ko.

Ponctuation Latin N’Ko N’Ko Tapé Unicode Decimal
Point . . . U+002E 8228
Point d’interrogation ? ⸮ - N'Ko punctuation question mark U+2E2E 11822
Point d’exclamation ! ߹ - N'Ko punctuation exclamation point ߹ U+07F9 2041
Virgule , ߸ - N'Ko punctuation comma ߸ U+07F8 2040
Deux-points : : - N'Ko punctuation colon : U+003A 58
Point-virgule ; ؛ - N'Ko punctuation semicolon ؛ U+061B 1563
Guillemets ” “ « » - N'Ko punctuation quotation marks « » U+00AB & 00BB 171 & 187
Parenthèses ( ) ( ) - N'Ko punctuation parentheses ( ) U+0028 & 0029 40 & 41
Tiret - - N'Ko punctuation dash U+2013 8211
Points de suspension … - N'Ko punctuation ellipsis U+2026 8230
Astérisme ߷ - N'Ko punctuation gbakurunen asterism ߷ U+07F7 2039

Nombres

Tout comme dans les alphabets latin et arabe, les nombres au dessus de 9 sont indiqués par une combinaison de chiffres de 0 à 9.

Chiffre romain Chiffre N’Ko Tapé Unicode Decimal
0 ߀ - N'Ko number 0 ߀ U+07C0 1984
1 ߁ - N'Ko number 1 ߁ U+07C1 1985
2 ߂ - N'Ko number 2 ߂ U+07C2 1986
3 ߃ - N'Ko number 3 ߃ U+07C3 1987
4 ߄ - N'Ko number 4 ߄ U+07C4 1988
5 ߅ - N'Ko number 5 ߅ U+07C5 1989
6 ߆ - N'Ko number 6 ߆ U+07C6 1990
7 ߇ - N'Ko number 7 ߇ U+07C7 1991
8 ߈ - N'Ko number 8 ߈ U+07C8 1992
9 ߉ - N'Ko number 9 ߉ U+07C9 1993

Les nombres sont également écrits de droite à gauche : en N’Ko, le nombre 5934 s’ecrit ߅߉߃߄ - The number 5934 in N'Ko..

Des signes diacritiques indiquent un chiffre dans une série : 1er = ߁߭ - N'ko number 1st, 2ème = ߂߲ - N'Ko number 2nd, 3ème = ߃߲ - N'Ko marking for "3rd"., etc.

Écrire en N’Ko

En N’Ko, comme dans la plupart des systèmes d’écriture, une espace sépare deux mots. Les lettres majuscules et minuscules sont identiques, donc la première lettre d’une phrase, d’un nom propre, etc., ne prend pas de majuscule. Pour indiquer un sigle ou un acronyme, comme par exemple les noms d’organisations (l’ONU, UNESCO, etc.), chaque lettre est simplement séparée d’une espace, comme si chacune était son propre mot — c’est le plus proche équivalent d’une lettre majuscule en N’Ko.

Voyelles abandonnées

Puisque les langues mandingues n’ont pas de groupes consonantiques (les syllabes ont toujours au moins une voyelle), un mot transcrit en N’Ko peut abandonner une voyelle répétée en toute sécurité.

  • Si deux consonnes différentes sont suivies de la même voyelle de même ton dans le même mot, la première voyelle est omise.

           C.-à-d. : Le mot maninka pour « bras » est bolo, ce qui s’écrit « blo » en omettant le premier o : ߓߟߏ - "Bolo" in N'Ko, illustrating the dropping of the first identical vowel in a word.

  • Mais si deux voyelles identiques avec un ton identique suivent deux consonnes identiques dans un mot, les deux voyelles doivent être marquées.

           C.-à-d. : Mama se transcrit avec ses deux voyelles : ߡߊߡߊ - "Mama" in N'Ko

  • Lorsqu’un mot polysyllabique contient la même voyelle avec le même ton plus de deux fois, les voyelles sont mises en paires. Dans un tel mot avec trois syllabes par exemple, les deux premières sont couplées (ce qui veut dire que la première est omise comme illustré ci-dessus), et la dernière est écrite.

           C.-à-d. : Le mot pour « hyène », sukulu, s’écrit sans la première voyelle, mais avec les deux suivantes : ߛߟߎߞߎ - "Suluku" in N'Ko, illustrating the first vowel being dropped, but not the second or third.

Apostrophes

La voyelle à la fin d’un mot est presque toujours remplacée par une apostrophe quand le mot d’après commence avec une voyelle. Le son /a/ est le plus souvent éliminé.

           C.-à-d. : ߞߊ ߊ߬ - "ka a" N'ko no contraction example (Ka à) devient ߞߴߊ߬ - "K'a" Example of an apostrophe showing a dropped vowel at the end of a word in N'Ko (K’à)

Puisque les voyelles sont si souvent omises, l’apostrophe est aussi utilisée pour indiquer l’absence d’une voyelle dans les mots étrangers qui contiennent une séquence de consonnes sans voyelles. La ponctuation assure que des voyelles ne sont pas insérées dans des groupes consonantiques lors de la lecture.

           C.-à-d. : Le nom Christophe s’écrirait ߞߑߙߌߛߑߕߐߝ - "Christophe". Example of apostrophes indicating the absence of a vowel in N'Ko. et se lirait K’ris’tof. Sans les apostrophes, cela se lirait Kirisotof.

La transcription de sons étrangers

Tout alphabet qui ne prend pas en compte la capacité de transcrire des mots étrangers serait désavantagé. Pour éviter de créer des barrières linguistiques, le N’Ko peut modifier ses lettres pour produire les sons manquants avec ses signes diacritiques. Ainsi, le N’Ko peut être utilisé pour transcrire beaucoup plus de langues que celles pour lesquelles il a été créé : d’autres langues africaines, bien sûr, mais aussi les langues européennes comme le français, l’anglais, le néerlandais, etc., les langues arabes, et même les langues asiatiques comme le chinois ou le vietnamien.

Deux points au-dessus d’une lettre notent un ton étranger, comme le « u » ( ߎ߳ - N'Ko vowel u, modified to make the French u ) et le « e » ( ߋ߳ - N'Ko vowel e, modified to make the French e ) français.

Par exemple, le son « fa » ߝ - N'Ko consonant fa avec un point au-dessus ߝ߭ - N'Ko modified consonant fa to make a v sound crée un son « v ». « Dja” ߖ - N'Ko consonant ja se transforme en « z » ߖ߭ - N'Ko modified consonant ja to make a z sound ou « zh » ߖ߳ - N'Ko modified consonant ja to make a zh sound. Le « r » français se note : ߙ߭ - N'Ko modified consonant ra to make a French r sound. Le son « gba » ߜ - N'Ko consonant ga peut devenir « g » ߜ߭ - N'Ko modified consonant gba to make a g sound, « gh » ߜ߫ - N'Ko modified consonant gba to make a gh sound ou « kp » ߜ߳ - N'Ko modified consonant gba to make a kp sound; « sh»  ߛ߭ - N'Ko modified consonant sa to make a sh sound et « sch » ߛ߫ - N'Ko modified consonant sa to make a sch sound sont une version modifiée de la lettre « sa » ߛ - N'Ko consonant sa. Le « th » ߕ߭ - N'Ko modified consonant ta to make an English th sound anglais est créé depuis le son « ta » , et un doux « j » ߗ߭ - N'Ko modified consonant cha to make a soft j sound vient d’un dur « cha » ߗ - N'Ko consonant cha.

Le N’Ko aujourd’hui

Photographie d'un tableau noir dans une école modeste au Mali. Un texte en N'Ko est écrit dessus pour apprendre aux élèves à lire.
Photographie d’Alexandre Magot

Bien qu’aucun État ouest-africain ne l’ait officiellement adopté, le N’Ko a néanmoins gagné et continue à gagner de la popularité. Au cours de sa vie, Souleymane Kanté a écrit, traduit et transcrit des centaines de livres avec son nouvel alphabet, y compris des ouvrages aussi variés que le Coran et le tableau périodique des éléments, des livres sur l’histoire (l’histoire de l’Afrique de l’Ouest en particulier), la philosophie, les sciences et la technologie. Ensuite il a copié ses propres manuscrits écrits à la main pour les donner à des professeurs qui les ont rendus accessibles à leurs élèves, qui a leur tour les ont reproduits,  encourageant l’alphabétisation N’Ko dans les communautés du Mandé.

À travers ce réseau informel, ce système d’écriture s’est répandu depuis son lieu de naissance, en Guinée, à la Côte d’Ivoire et au Mali, devenant l’écriture la plus réussie d’Afrique de l’Ouest. Le N’Ko est enseigné dans les écoles locales, et dans certaines universités à travers le monde — y compris aux États-Unis, en Russie, en Égypte et en Espagne. Des publications locales — journaux, manuels scolaires, brochures, etc. — sont imprimées en N’Ko. Des organismes de bienfaisance comme la Croix Rouge et les Comités nationaux de lutte contre le SIDA utilisent le N’Ko pour leurs efforts de sensibilisation.

Grâce à son succès, l’alphabet a été accepté dans le standard Unicode en 2006, et s’incorpore dans la technologie avec le développement de polices, claviers et d’applications sur iOS.

Le N’Ko continue de laisser sa marque, non seulement en validant, mais en promouvant les identités culturelles et linguistiques de l’Afrique de l’Ouest.

Sources et lectures complémentaires

Video:

Web:

Livres et articles:

avatar
5000
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ߞߟߎ߬ߓߊߟߌ߫ ߡߤߊ߬ߡߊߘߎ߬
Invité
ߞߟߎ߬ߓߊߟߌ߫ ߡߤߊ߬ߡߊߘߎ߬

ߖߐ ߦߋ߫ ߊߟߎ߫ ߓߍ߯ ߟߊߘߍ߬ߣߍ߲߫ ߡߊ߬ ߞߐߘߍ߫ ߸ߏ߬ ߕߊ߬ߡߌ߲߬ߣߍ߲ ߞߐ߫ ،ߒߧߊ߫ ߝߏ߬ߟߌ ߞߙߍߞߙߍߣߍ߲߫ ߦߋ߫ ߛߋ߫ ߟߊ߫ ߒߞߏ ߞߊߙߊ߲ߡߐ߮ ߟߎ߫ ߣߌ߫ ߊ߬ ߞߊ߬ߙߊ߲߬ߝߊ ߟߎ߫.
ߊ߲ߠߎ߬ ߧߊ߫ ߒ߬ ߛߍ߬ߓߍ߫ ߘߏ߲߬ ߒ߬ ߕߊ߫ ߛߓߍߟߌ ߟߊ߫ ،ߓߊߏ߬ ߓߍ߯ ߟߋ߬ ߛߍ߬ߓߍ߫ ߊ߰ ߕߊ߫ ߡߊ.
ߊߟߎ߫ ߞߎߟߎ߲ߖߋ߫ ߘߏ߲߯ ߸ߊ߲ ߓߍ߫ ߥߊ߬ߕߌ߫ ߜߘߍ߫ ߣߌ ߛߊ߬ߓߊߟߌ ߡߊ߰ߙߌ߬ ߛߐ߲ߘߊ߫.