Rythme

« Le rythme est l’âme de la vie. L’univers entier tourne autour du rythme. Toute chose, toute action humaine tourne autour du rythme. »

― Babatunde Olatunji
Peinture abstraite cubiste de percussionistes et de danseurs se mouvant a un rythme, par l'artiste Ghanéen Henry Appiah
Classic Rhythm de Henry Appiah, artiste-peintre ghanéen

La nature universelle du rythme ouest-africain

Si le rythme, la vie et le mouvement sont synonymes, de nombreuses langues ouest-africaines, comme l’igbo, l’efik, le haoussa et le yorouba, n’ont pas de mot distinct, catégorique et traduisible pour le rythme — ou même pour la musique au sens occidental du terme. Les Malinkés arrivent à encercler la nature, par définition infinie, de cette chose qu’on appelle de rythme avec le mot foli, dont l’essence a été parfaitement capturée dans un remarquable film de 11 minutes par Thomas Roebers and Floris Leeuwenberg.

Toutes les choses, c’est le rythme. Toutes les choses, tout le travail, tout le bruit, c’est des rythmes. Les pas de marche, c’est le rythme. La parole, c’est des rythmes. On est dans le rythme en ce moment. Toutes les choses, c’est le rythme. Il n’y a pas de mouvement sans rythme…

La texture polyrythmique de l’Afrique de l’Ouest

Les mouvements de la vie, simultanés, incessants, souvent discordants, génèrent des marques sonores uniques à l’Afrique de l’Ouest, en particulier à l’Afrique subsaharienne. Au cœur de la tradition musicale et métrique de cette région se trouvent une texture polyrythmique riche en rythmes contradictoires (croisés),  syncopés, répétés (ostinato), et le type de dialogue rythmique (à réponse) qui infusent l’art oratoire Africain.

Le rythme est partout — dans un pas de marche ou de danse, dans la cadence d’une langue, dans le tempo alterné de sons et de silences qu’une culture recrée musicalement.

Sources et lectures complémentaires

Livres et articles:

avatar
5000
  S’abonner  
Notifier de